Mont-Fuji

Tour du Lac Kawaguchiko et le Mont Fuji

Temps de lecture: 4 minutes

Le lac Kawaguchiko et Mont Fuji

C’est depuis Tokyo, plus précisément depuis la gare de Shinjuku que mon voyage pour le Mont Fuji commence. C’est seulement à la fin de mon séjour au Japon que j’ai pu me rendre à Fuji San. En effet, étant arrivée dans une période où la météo est particulièrement capricieuse (fin août), il était donc difficile de prévoir sur plusieurs jours en avance le temps qu’il allait faire dans la région de Fuji. Alors à mon arrivée au Japon, il n’a pas donc été possible de s’y rendre car la météo ne le permettait pas. Cependant, j’ai pu m’y rendre à la fin de mon séjour au Japon qui était mi-septembre.

C’est, alors depuis la gare Shinjuku que je suis montée dans un train en direction du Mont Fuji. Tout au long du trajet, c’est une nature verdoyante qui se découvrait peu à peu sous mes yeux et qui surplombait la vallée que l’on était en train de traverser pour nous rendre à Otsuki, une gare intermédiaire, depuis où nous allions devoir change de train pour nous rendre à la gare de Kawaguchi. Plus notre arrivée était proche et plus le ciel s’assombrissait, impossible donc d’avoir un aperçu même infime du Mont Fuji. Mais, finalement c’est en 10 minutes que celui-ci s’est dévoilé à notre sortie du train comme si il nous souhaitait la bienvenue.

Kawaguchi

Kawaguchi, c’est une petite ville de montagne qui est le point de départ pour l’ascension du Mont Fuji. Le but de mon séjour à Kawaguchi était de prendre en photo le Mont Fuji depuis le lac et pour se faire, j’avais repéré un endroit qui s’appropriait bien. Alors, j’ai réservé une auberge de jeunesse le Dot Hostel & Bar à quelques pas du parc Oishi depuis lequel je comptais photographier le Mont Fuji, chose faite. Cependant, je ne me suis pas promenée dans la ville de Kawaguchi donc je n’ai pas d’avis à donner sur cette ville.

Le parc Oishi

Le parc Oishi est tout mignon, c’est un petit parc où l’on y fait vite le tour mais depuis où la vue sur le Mont Fuji est d’une pure beauté que cela vaut la peine de s’y arrêter. Le parc Oishi est bordé par la route principale et un parking est mis à disposition pour y parquer la voiture. Il y a quelques lieux de restauration et cafés non loin du parc. Cependant, cela reste un endroit très calme et tout mignon où il est bon de s’y promener si vous êtes à la recherche de calme. Les restaurants et cafés ferment aux alentours de 18h30.

Lac Kawaguchiko et Mont Fuji

Le tour du lac Kawaguchi à vélo

Le lac Kawaguchi est un lac de montagne autour duquel il fait bon de s’y balader à vélo, et à plusieurs endroits il est possible de louer des vélos. A l’auberge de jeunesse Dot Hostel & Bar, ils proposent la location de vélo pour la journée au prix de 1’000 Yen, chose que j’ai faite. Parties le matin depuis l’auberge de jeunesse, le temps était vraiment affreux, c’était couvert et il pleuvinait mais par contre le ciel étant clair, je me suis dit que ça allait sûrement se découvrir d’ici la journée. En attendant, nous avions décidé de prendre le temps de nous poser dans les différents parcs afin d’admirer le paysage aux alentours du lac. Alors au fil de la journée, le ciel s’est finalement éclairci et cela nous a permis, arrivées au parc Oishi d’avoir le Mont Fuji découvert avec quelques nuages qui tournoyaient autour de lui.

L’idée de faire le tour du lac à vélo est vraiment bien car cela permet de prendre notre temps et de découvrir les 2-3 parcs qui s’y trouvent. Je recommande vivement de louer un vélo et de faire le tour du lac. Il est même possible de faire le tour des deux autres lacs (Lac Sai et Lac Motosu) pour avoir différents points de vue sur le Mont Fuji.

Lac Kawaguchiko Mont Fuji

Mon séjour au lac Kawaguchiko et Mont Fuji

J’ai passé 1 jour complet sur place et deux nuits chose que je recommande car ce n’est pas un endroit où y rester plus longtemps à moins d’être féru de montagne. Car, en effet, c’est un endroit très calme où les japonais y viennent pour se relaxer et être loin de la tumultueuse ville de Tokyo et ils ont bien raison car pour s’y reposer, c’est vraiment le lieu idéal.

L’auberge de jeunesse Dot Hostel & Bar est une auberge qui se trouve à 5 minutes à pied du parc Oishi. Autour de cette auberge, il y a quelques restaurants fermant aux alentours de 20h00 pour celui qui ferme le plus tard, les autres ferment plus tôt. Sinon, non loin de l’auberge, sur la grande route, il y a une petite supérette.

 

Personnellement, j’ai beaucoup aimé cet endroit et il est vrai qu’après avoir séjourné quelques jours à Tokyo, je dois dire que de me retrouver à Kawaguchi cela a été un véritable havre de paix. Par contre, je ne serais pas restée plus longtemps sauf si j’avais décidé de faire l’ascension du Mont Fuji.

Je m’y suis rendue à mi-septembre et ayant discuté avec des japonais, il est vrai que ce n’est pas la meilleure saison car c’est l’entre saison (passage de l’été à l’automne) et les conditions météorologiques autour du Fuji San sont très instables à cette période. C’est pourquoi, il m’a été conseillé de revenir mais bien plus tard dans l’année afin d’avoir une météo un peu plus stable. Chose que je ferai lors d’un prochain séjour au Japon.

Je recommande vivement de faire un tour à vélo autour du Lac Kawaguchiko et Mont Fuji, cela vaut le détour et surtout cela permet d’être au calme, loin des villes.

CATEGORIES​
LATEST ARTICLES​

Laisser un commentaire

TheOriginsEarthTheBlog-logo

« La Planète Terre est une oasis à elle toute seule avec des écosystèmes variés qui ont chacun leur place et leur rôle à jouer. Une planète qui nous apporte tant et qui doit être, à son tour, respectée et protégée. » 

CONTACT
SIÈGE SOCIAL

Suisse

Newsletter

Inscrivez-vous ici pour recevoir les dernières nouvelles, mises à jour et offres spéciales dans votre boîte aux lettres électronique.

©2022 • The Origins Earth • Tous droits réservés

DESIGNED & DEVELOPED BY

error: Content is protected !!

Dernier article

Environnement

Stop aux masques, ce gros fléau planétaire

Reading Time: 4 minutes Stop aux masques, ce gros fléau planétaire Une pollution loin des yeux des gens mais qui est bien réelle C’est environ 500 milliards de masques